L'histoire des hydrorétenteurs


Utilisation d'hydrorétenteurs pour absorber du pétrole
Utilisation d'hydrorétenteurs pour absorber du pétrole

Les hydrorétenteurs ont été inventés en 1960 par les industriels de la pétrochimie, à la demande du Département de l'Agriculture des États-Unis (USDA).

 

Déjà le besoin, était d'augmenter le taux de captation de l'eau par les plantes, pour supprimer le stress hydrique et améliorer les rendements.

 

Le niveau d'absorption était alors remarquable (jusqu'à 400 fois le poids de l'hydrorétenteur), mais le relargage vers la plante était quasi inexistant.

 

Devant le haut pouvoir d'absorption, l'USDA donna la technologie aux industriels américains, pour la développer.

 

Et c'est en 1970, que des hydrorétenteurs pétrochimiques ont été commercialisés, pour la 1ère fois, dans des serviettes hygiéniques. Ils ont été introduits en Europe en 1982, dans les couches-culottes pour bébé.

 

Il y a aujourd'hui, plus de 1 000 hydrorétenteurs différents, qui sont utilisés dans presque tous les domaines industriels :

  • en fibre pour les pansements médicaux,
  • en dessiccateur ou humidificateur dans les emballages,
  • en litières pour animaux,
  • en séparateur solide/liquide pour traiter les eaux usées,
  • en récupérateur des fuites de pétrole et d'huile,
  • en extracteur de gaz de schiste...